Un revêtement mural phonique a pour objectif de limiter les bruits provenant de l’extérieur. Ce dispositif peut considérablement améliorer votre confort au quotidien, notamment dans un logement mal isolé. Sa pose est très facile, puisqu’elle s’effectue globalement de la même manière que celle du papier-peint. La plupart des revêtements muraux acoustiques peuvent être également placés sur les plafonds, ce qui augmente encore davantage leur efficacité.

Pourquoi choisir la feutrine de mur comme revêtement mural phonique?

Recouvrir ses murs de feutre n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense pour limiter les bruits extérieurs, pourtant un revêtement mural phonique en feutrine comporte de nombreux avantages. Une ambiance feutrée, dans le langage courant, signifie que les bruits sont atténués, mais aussi que la pièce fait penser à un cocon. La feutrine, posée sur les murs, joue naturellement ce double rôle. Elle atténue les sons et crée une atmosphère douillette. En fonction de l’épaisseur, le coefficient d’absorption acoustique peut atteindre de 0,56α à 1,03α.

Les revêtements muraux phoniques se caractérisent par une grande diversité, tant au niveau des matières que des coloris. Le bois, le chanvre, la laine de verre et la laine de mouton ont chacun leurs spécificités. La laine de mouton, servant à la confection de la feutrine, s’avère particulièrement intéressante comme revêtement mural phonique. Elle est à la fois écologique, performante, ininflammable et 100 % recyclable.

À qui s’adresser pour de la feutrine murale de qualité?

Pour trouver un revêtement mural phonique qui réponde à toutes vos exigences de durabilité, d’esthétique et d’efficacité, il est conseillé de s’adresser à une entreprise spécialisée dans ce domaine. C’est le cas, notamment, de Hollandfelt, qui propose des feutres de mur en pure laine mérinos, de 1 mm à 10 mm d’épaisseur.